Aller au contenu

Entrainement boxe : 3 feintes de jab faciles et efficaces 🥊

Mon p’tit Padawan, s’il y a bien une qualité technique qui fait toute la différence en combat et qui pourtant est très peu travaillée, c’est bien les feintes !

Quelle que soit ta discipline (Boxe Anglaise, Boxe Pieds Poings, Kick Boxing, Muay Thaï, MMA,…), les 3 feintes de jab vont te permettre d’augmenter énormément l’efficacité de tes attaques.

C’est un fait !

Et tu sais ce qui est encore plus fort avec les 3 feintes de jab ? Tu deviens beaucoup plus dur à contrer. Si tu as l’habitude de te prendre des coups dans la tronche dès que tu attaques, c’est un bon signe que ton jeu de feintes n’est pas au niveau, voire complètement absent !

Alors, est-ce que tu les travailles régulièrement ? Chaque entrainement ? Chaque semaine ? Chaque mois ?

En faites, tout va dépendre de ton niveau actuel ! Si tu es déjà un bon feinteur, tu vas naturellement les entretenir et les utiliser à chaque fois que tu fais des sparrings. Par contre, si c’est le néant total, je te conseille de te concentrer dessus pendant plusieurs semaines.

Ce sera vraiment GAME CHANGER pour toi. Dans cet article, je vais te montrer 3 feintes de jab efficaces et faciles à placer que tu pourras utiliser dans plusieurs disciplines. J’utilise deux types de feintes, la feinte de direction et la feinte de côté. Les 3 feintes de jab que je vais te montrer vont partir d’une base de jab. Bien sûr, pour que ça fonctionne en condition réel, il faut sensibiliser son adversaire à cette attaque.

Feinte n°1 : feinte de direction

Une feinte de direction, car j'attaque, je donne une direction de direct, puis je change de direction. Mais avant ça il faut impérativement faire réagir ton adversaire pour placer ton enchainement.

Première étape : faire réagir ton adversaire sur un jab

Pour cette première technique, je vais commencer à travailler mes jab au corps, je vais venir incliner ma tête pour sortir de l'axe, envoyer ma hanche et mon épaule et venir piquer.

🔔 Conseil : Tu peux bien sûr enchainer derrière, mais l'idée est de venir habituer ton adversaire à ce mouvement. Tu dois le sensibiliser pour le faire réagir sur cette attaque. Première étape maintenant.

Deuxième étape : feinter le jab pour contrer

Je vais maintenant feinter mon jab, descendre et avancer un petit peu mon poing pour remonter tout de suite par un crochet, cross, uppercut.

La feinte ici repose sur mon départ de jab au corps. Donc je fais bien attention à mes appuis, pour faire croire à mon adversaire à mon départ en jab sauf que je vais remonter derrière directement en crochet. Et ensuite, enchainer avec un cross et un uppercut au corps.

🔔 Conseil : Tu peux bien sûr personnaliser l'enchainement en contre en fonction de ce que tu veux. Ça fonctionne donc dans plusieurs disciplines.

Si tu veux y mettre les jambes, tu peux très bien faire ta feinte, remonter puis venir mettre un low kick ou un genou !

Si tu es en MMA, rien ne t'empêche non plus de feinter le jab, de remonter, puis ensuite de descendre et d'amener au sol.

Il y a vraiment plein de personnalisations qui vont pouvoir découler de ce que je te montre là.

Feinte n°2 : feinte de changement de côté

On va garder le même départ que pour la feinte n°1, donc on part d'une feinte de jab puis on remonte en uppercut, crochet et coup au corps.

🔔 Conseil :  Tu peux arriver un peu par en dessous, ou aller plutôt cherche le menton. Surtout, pense bien à travailler ton jab au corps pour faire réagir, sinon la feinte ne prendra pas.

Il s'agit ici d'une feinte de changement de côté, car je fais croire que ça part d’un côté alors que mon contre vient de l'autre.

 Feinte numéro 3 : Feinte de côté avec un overhand 

Je travaille toujours mon jab au corps pour engager ma feinte et venir placer mon Overhand. Overhand : pousse vers le bas, coude levé et poids du corps vers l'avant. Ensuite tu peux enchainer le corps et le crochet.  

🔔 Conseil : Quand tu enchaines, garde bien ta protection de l'autre côté.

Comment peux tu travailler ces 3 feintes de jab ?

Si tu me suis un peu, tu sais que j’aime bien le travail séquentiel.

Dans un premier temps, tu peux travailler juste les feintes pour essayer d'isoler ça et de le maitriser à la perfection. Sans ça il n'y a pas d'enchainement derrière ! Ce que j'aime bien faire faire à mes élèves quand je leur fais travailler des feintes comme ça, c'est que je fais trois fois mon jab au corps et la quatrième j'envoie ma feinte. J'essaie de faire un round par feinte pour vraiment perfectionner le mouvement en ajoutant petit à petit les autres enchainements.

Et tu peux faire ça pour chaque type de feinte. En plus ce qui est bien c'est que c'est vraiment juste un départ, tu peux ensuite personnaliser ton entrainement boxe : 3 feintes de jab en fonction de ce que toi tu aimes faire et bien sûr en fonction de la discipline que tu pratiques.

Conclusion

Quand tu sais feinter, ça change vraiment tout. Beaucoup de gens pensent à travailler les enchainements, parfois même des enchainements super complexes. Et c'est cool parce que ça te permet de développer ta coordination, mais il faut absolument faire un travail de feinte à côté pour être 100% complet.

Une bonne maitrise des feintes peut paralyser ton adversaire dans son attaque, le faire hésiter et donc le passer sur la défensive et non plus l'offensive.  Ça ouvre donc des opportunités pour attaquer de manière plus efficace.

Tout est une question de dosages et d'expérience. Donc à toi de tester dans des sparring, avec des partenaires, et surtout différents profils de partenaires.

C'est avec l'expérience et donc la pratique que tu verras ce qui fonctionne bien pour toi. Quand on fait une feinte, on dit souvent qu'il faut donner 110 % sur le départ de la feinte pour faire réagir efficacement l'adversaire. Attention, car ça peut aussi consommer pas mal d'énergie, que ce soit pour un changement de direction ou un changement de côté.

Plus on va le faire régulièrement, plus on va penser à l'inclure dans son jeu, dans sa manière de combattre et plus on sera efficace dessus, car le corps sera habitué à le faire et à l'encaisser en termes de travail cardio et musculaire.

Et comme je dis toujours, « celui qui croit savoir n’apprend plus. Alors, garde l’esprit ouvert. » 

Envie d’aller plus loin dans ton entrainement boxe : 3 feintes de jab ?

Dans cette vidéo, je te montre que deux types de feintes, mais est-ce que tu sais qu'il en existe bien d'autres ?

Dans ma formation Feinter comme un pro, je t'en apprends 9 nouvelles, si ça te chauffe, c’est par ici : https://www.greggot.com/produit/formation-feinter-comme-un-pro/

Rejoins ma newsletter privée !

Table des matières

Le Telegram de Greggot

Si tu as aimé cet article alors découvre vite :

Découvre nos programmes phares, la bonne manière de commencer sans prise de tête !

Développe le jeu de jambes dont tu as toujours rêvé en un temps record. Programme sans matériel et accessible pour tous les niveaux.

Développe une belle boxe, technique et efficace, travail un physique athlétique avec une coordination au top, et  des conseils nutrition.

Le programme au sac de frappe qui fait VRAIMENT du bien. Tout pour se défouler et se sentir bien facilement et rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Telegram de Greggot