Aller au contenu

Coeur de Championne

Au commencement…

Samedi 27 juin 2009 à Vitry sur Seine avait lieu les championnats de France de Boxe Chinoise.
Pour mon élève Caroline c’était sa première compétition en Boxe Chinoise. Un grand moment pleins d’émotions, bonnes et mauvaises.

A l’origine cette compétition devait avoir lieu fin mars, 8 élèves de mon cours étaient motivés. On avait commencé une préparation spécifique en janvier dans les règles de cette discipline qui sont bien différentes de nos habitudes de combat.

Entre blessures et problèmes de planning, à une semaine de la compétition, il n’en restait plus qu’un, Régis,  pas très chaud pour y aller seul. Caroline, provocatrice comme à son habitude, a commencé à le charrier. Seulement voilà, la compétition ayant été reportée il lui a dit “Bah vas-y toi, la compétition est repoussée à fin juin !”. Très fière, elle a accepté le challenge et peu de temps après on a commencé sa préparation.

En tant que professeur, c’est un réel plaisir d’avoir un élève très motivé, prêt à faire des sacrifices et avec Caroline, je n’ai pas été déçu !
En plus de ses deux cours hebdomadaires habituels, elle venait faire deux sessions d’1 à 2 heures avec moi durant lesquelles on faisait beaucoup de sparring (souvent 12 rounds de 3 minutes !).
Nombreux sont ceux qui ont été témoin de nos entraînements et ont admiré sa ténacité et son courage (presque 30 kilos nous séparent). Elle en a bavé mais on a aussi beaucoup rigolé, c’est aussi ça qui aide à encaisser ce type d’entraînement, en plus de la satisfaction de s’améliorer.

Voyant que son cardio n’était pas au point, on a inclus des séances de jogging avec du fractionné certains dimanche. Elle a arrêté de fumer et surveillé son alimentation. Les progrès se sont fait sentir rapidement.

Pendant les cours collectifs, je lui faisais travailler sa technique et son souffle aux pattes d’ours et paos.

On a tenu ce programme pendant deux mois et demi avec bien sûr quelques interruptions (petites blessures, rhume et grosse flemme du dimanche).

Une semaine avant la compétition, le stress a fait son apparition à son plus grand étonnement. Sa réaction : “c’est nul, hein !”. Rien ne l’a jamais autant stressé et elle ne comprend pas pourquoi.
C’est vrai que c’est un sentiment particulier l’idée d’aller affronter quelqu’un, un grand moment de vérité où l’on ne peut pas se cacher, ni à soi-même, ni aux autres, on se met à nu en quelque sorte et c’est effrayant.

Le jour J…

Samedi 27 juin, 9h30, on arrive à Vitry pour la pesée. Au départ, lorsque je lui avais annoncé qu’elle combattrait sur un ring elle m’avait dit “morteeel !!!”. En arrivant dans la salle, elle le regarde et me dit “mais ça fait peuuuur”. Je la rassure tant bien que mal mais le stress est là et y’a pas grand chose à faire.

L’attente est longue et l’on parviens quand même à convaincre Caroline de manger quelque chose.
L’atmosphère se détend un peu grâce à la présence de ceux qui sont venu la soutenir et leurs pitreries.


Régis, un homme vraiment pas souple

La finale

Je tiens tout de suite à dénoncer les deux pires commentateurs de combat que j’ai eu le malheur d’entendre, Régis (l’homme vraiment pas souple) et Gwladys. C’est simple, ils n’ont rien compris au combat ! Un vrai mode d’emploi pour la défaite.

Le moment est arrivé, Caroline n’est pas confiante, elle a discuté dans le vestiaire avec Tiffany, son adversaire, qui lui a dit qu’elle était 3ème au Championnat de France de Sanda et qu’elle faisait du Kung Fu depuis l’âge de 8 ans.

Je la préviens que Tiffany va probablement vouloir l’intimider dès le début du combat, je lui demande donc d’attaquer d’entrée de jeu pour ne pas la laisser prendre un ascendant psychologique et c’est ce qu’elle fait…

Vraiment lamentables ces commentaires, non ? Plus sérieusement, je suis content de son combat, elle aurait bien sûr pu faire mieux mais le stress diminue beaucoup les aptitudes et pour une première compétition c’est déjà très bien. Je suis certain que la prochaine fois elle le gèrera mieux et qu’on verra la différence.

Techniquement, elle a placé de bons jab-cross et des beaux front kicks. Elle a bien plus que ça à son arsenal mais au moins ce qu’elle a montré était propre.

Félicitations Caro, je suis fier de toi !

Rejoins ma newsletter privée !

Découvre nos programmes phares, la bonne manière de commencer sans prise de tête !

Développe le jeu de jambes dont tu as toujours rêvé en un temps record. Programme sans matériel et accessible pour tous les niveaux.

Développe une belle boxe, technique et efficace, travail un physique athlétique avec une coordination au top, et  des conseils nutrition.

Le programme au sac de frappe qui fait VRAIMENT du bien. Tout pour se défouler et se sentir bien facilement et rapidement.

8 commentaires sur “Coeur de Championne”

  1. Bravo Miss Caro,
    Moi aussi j’ai sentie le stress palpable, mais en même temps l’envie et la détermination…
    Nous te reverrons dans les compet’ c’est sur !
    La Choops 1ere année de Sanda 😉 mais trop vieille pour la concourir …

  2. bravo caro vous êtes la meilleur continue parfaite combat pour ta premier présence sur le ring je te félicite toi et ton prof greg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins ma newsletter privée !

0
    0
    Ton Panier
    Ton panier est vide

      black friday

      Jours
      Heures
      Minutes
      Secondes

      Plus t'achètes, plus tu économises :

      Valable sur toutes les formations et programmes mais pas sur les packs.

      la réduction s'applique automatiquement après ajout au panier