Une journée au Championnat d’Île de France de Sanda | Mars 2011

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
WhatsApp
Email

Boxe Anglaise Patte d'Ours

La préparation, bonne mais longue

Hélène, nouvelle recrue de juillet 2010, a exprimé l'envie de faire de la compétition. Initialement prévue fin janvier 2011, on avait réellement débuter la préparation en janvier. Elle avait commencé un peu avant à surveiller son alimentation mais les choses sérieuses ont commencé en janvier. Elle faisait 67kg pour 1m78 et c'était plus intéressant pour elle de descendre d'une catégorie pour combattre en moins de 65kg.

Suite à un problème de licence, elle n'a pas pu participer à cette compétition, on a donc pris une licence dans la nouvelle fédération en charge du Sanda, la FFSCDA dont les championnats d'Ile de France étaient le 13 mars 2011. Nous avions donc tout notre temps pour faire une super préparation et c'est ce qu'on a fait !

Elle s'est entraînée en moyenne 8 heures par semaine en février et mars.

Au programme, musculation, gainage, cardio, technique, sparring, stratégie de combat, la totale.

Avec la stratégie alimentaire mise en place et un entraînement sérieux, elle a perdu sans problème, même un peu trop à un moment donné puisqu'elle est descendue jusqu'à 61kg.

Un exemple de sérieux

Soulevé de terre

Elle a fait preuve d'un sérieux exemplaire. Les femmes sont parfois réticentes à faire de la musculation, elles ont bizarrement peur de devenir trop musclées. Il y a pourtant un chemin énorme avant de devoir se dire “faut que j'arrête là, je suis trop balèze !”.

Elle a suivi à la lettre ce que je lui ai demandé de faire et elle a vraiment de bonnes prédispositions.

En 4 séances de soulevé de terre, elle a réussi à soulever 95kg. La technique n'est pas encore parfaite  mais la force est là !

La preuve en image (avec un cri pas très féminin pour le coup), “Soulevé de terre – Hélène – 95kg” :

Pic de performance

Le plus difficile dans une préparation est d'être au meilleur de sa forme le jour de la compétition et pas 1 semaine avant ou le lendemain par exemple. A ce niveau là, tout s'est bien passé, son cardio était au top, elle a bien récupéré pendant la dernière semaine tout en entretenant ce qu'elle avait acquis. Les nombreux bleus étaient pour la plupart partis.

Bref, en pleine forme et sans la moindre douleur. C'est de bonne augure.

Le moment est venu

Le jour est arrivé, dimanche 13 mars 2011, rendez-vous au Stade Léo Lagrande,  Porte Dorée, 8h30.

J'arrive accompagné de Fabien (alias Brutus), Hélène est déjà là. Un peu stressée mais beaucoup moins que je pensais.

L'équipe MMA de Fushan Kwoon de Cyril Rousseau et Noari Boulkroun est là en masse, 18 compétiteurs, tous avec le même jogging, ça claque.

La pesée se termine vers 10h. Hélène est au poids, 64kg. Mon autre compétiteur, El Hassane, arrive au dernier moment. Il travaille de nuit, il est crevé et n'est pas au poids. Son emploi du temps ne lui pas permis de faire une bonne préparation. Il se retrouve donc le plus léger de la catégorie du dessus.

Vers 12h30, il est l'heure de combattre une certaine Sandra pour Hélène. Elle est beaucoup plus petite qu'elle et a un physique ramassé. Je préviens donc Hélène qu'il y a de fortes chances qu'elle cherche à lui rentrer dedans avec de larges crochets et la mettre au sol. Je lui demande donc d'être mobile, de placer des enchaînements puis tourner.

Je vous laisse voir ce qui s'est passé.

Sanda – Championnat IDF Mars 2011 – Hélène – Combat 01

C'est au tour d'El Hassane, le rouleau compresseur. Il ne s'arrête jamais, il asphyxie souvent ses adversaires. Il a beaucoup d'éléments contre lui mais il y va, courageux.

Voici son premier combat.

Sanda – Championnat IDF Mars 2011 – El Hassane – Combat 01

Le doute

On pensait qu'Hélène n'avait qu'un seul combat dans sa catégorie parce qu'il y avait une autre fille mais qui aurait dû être en “classe A” (la catégorie pour les compétiteurs expérimentés). Elle s'appelle Valérie Domergue, membre de l'Equipe de France et finaliste des Championnats du monde de Sanda 2009 et 2010.

Pour un deuxième combat, c'est un peu rude. Heureusement Valérie est une fille très sympathique qui a accepté de ne pas y aller à fond, comprenant qu'elle débutait. Hélène s'en est très bien sortie, elles ont fait un beau combat, bien technique, très propre.

Jugez par vous-même.

Sanda – Championnat IDF Mars 2011 – Hélène – Combat 02

La fatigue du guerrier

El Hassane a été très courageux, il était blessé au pied pour son deuxième combat et très fatigué mais il a tout donné. Il s'incline logiquement.

Je tiens également à féliciter toute la Team du MMA qui a cartonné lors de cette compétition, le tout dans la bonne humeur.

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
WhatsApp
Email

Dans la boutique

Commentaires

Cet article a 3 commentaires

  1. Très bonne journée et très bon combats de la part d’Hélène (alias la Grande :))) et de El Hassane.

    Bon courage pour la préparation physique pour juin car ça devrait promettre d’être une belle compétition. Par contre cette fois je pense que je serai difficilement avec vous pour vous soutenir 😉

    Encore félicitation à nos deux combattants!!!

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier