AMÉLIORER SA POSTURE – STRETCH THERAPY

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
WhatsApp
Email

Dans cette vidéo, je te montre mon exercice préféré pour améliorer sa posture, soulager certains mal de dos et même mieux respirer! Dans le quotidien, nombreuses sont les situations où l'on se tient mal si l'on n'est pas attentif. Avec le temps, se tenir mal cause beaucoup de problèmes et de douleurs.

Voici le matériel utilisé dans la vidéo.

💥 BOLSTER OVALE
👉 http://amzn.to/2GoT9Kf

💥 BANDE ÉLASTIQUE (couleur différente)
👉 https://forkett.com/produit/bande-elastique-force-3/

💥 SANGLE PRATIQUE
👉 https://forkett.com/produit/sangle-pratique/

💥 GYMBOSS
👉 https://forkett.com/produit/gymboss-interval-timer/

Si t'as aimé, laisse-moi un commentaire et PENSE à PARTAGER 😉

Et comme je dis toujours : “Celui qui croit savoir n’apprend plus”, alors garde l’esprit ouvert !

Progresser-Visite-Boutique-Greggot

Transcript pour ceux qui aiment lire

Est-ce que tu sais comment améliorer ta posture ?

On dit souvent que le mal de dos c’est le mal du siècle, le téléphone et l'ordinateur y sont pour beaucoup, dans son quotidien, que l’on soit en train d’attendre son bus, son métro, en train de marcher dans la rue, on est souvent sur son téléphone, on peut être en train de lire sur un banc, on peut être sur son ordinateur, en train de regarder des vidéos, en train de travailler dessus, et on va souvent avoir cette mauvaise position, cette mauvaise posture, la fameuse position arrondie comme ceci, la tête en avant, les dorsales complètement arrondie, ce qu’on va voir aujourd'hui c’est un de mes exercices préférés pour contrecarrer cette position.

Pour l’exercice que je vais te montrer j’utilise du matériels, si tu as besoin de te le procurer je mettrais les liens dans la description.

On va voir plusieurs version de l’exercice, la première version on va utiliser un Bolster, donc c’est quelque chose issu du Yoga, on peut l’utiliser pour la méditation à la base, ça a cette forme là, on peut si on en a pas utiliser plusieurs serviettes qu’on va pouvoir empiler les unes sur les autres, ça va peut être un petit peu l’arrondir mais moi je vous recommande d’investir dans un Bolster, c’est pas très cher et c’est vraiment pratique.

La technique que je vais vous présenter, c’est une technique que j’ai apprise dans une méthode qui s’appelle Stretch Therapy dans laquelle j’ai passé la formation d’instructeur, c’est une méthode en douceur qui permet de corriger les postures néfastes dont je parlais au tout début, avec la poitrine un petit peu renforcé comme ça, et il y a un concept aussi qu’il utilise c’est le concept de contre-stretch ou contre-pause, c’est après avoir fait un étirement dans un sens, on va faire un étirement dans l’autre sens pour détendre les muscles.

La zone en question, c’est la zone qu’on appelle souvent thoracique qui est arrondie comme ça, donc il va falloir faire un exercice qui va ouvrir, donc je vais allé mettre cette zone là sur le Bolster, la première étape ça va être de lever ses hanches, donc je prend des bons appuis, donc je mets mes talons relativement proche de mes fesses, je vais lever mes hanches en premier, ensuite je vais allé doucement poser ma tête. Si pour certain c’est une position qui est inconfortable, on peut mettre quelque chose derrière, une autre serviette et tout, pour pas trop être sur élevé et tout car on doit être en ouverture en flexion, donc comme ceci, je vais laisser ma tête se poser, et donc la première étape cela va être de progressivement descendre son bassin, au départ on peut faire des Aller-Retour pour rentrer dans la position, au fur et à mesure j’essaie d’aller chercher le sol en me relâchant, voilà donc je vais bien utiliser ma respiration, je peux inspirer quand je monte et expirer dans la descente, une fois que j’ai trouvé le sol,je vais pas allé trop vite, je vais prendre mon temps, et commencer un petit peu à m’habituer à cette position, de là il va falloir mettre les bras vers l’arrière, pour vraiment favoriser cette ouverture ici de la cage thoracique, si cela créer des douleurs dans les épaules, on peut ouvrir davantage les bras plus en V ou carrément les plier. Maintenant, l’étape suivante une fois qu’on est relâché, que ici cela commence à s'ouvrir, ça va être de déplier les jambes, je vais déplier les jambes et je vais aller chercher derrière.

Bien concentrer sur ma respiration, quand j’inspire, j’essaie de me servir de l’inspiration pour ouvrir, d’accord ? donc je vais gonfler ma cage thoracique, le fait de la gonfler, cela va me permettre d’aider à l’ouverture de la cage thoracique, et ensuite je relâche et je descends, là j’ai la tête qui n’ai plus en contact, on peut le faire sur différente partie du dos, je peux remonter un petit plus haut pour poser ma tête, en fait ce qui faut, c’est allez chercher les positions, au niveau des angles qui nous dérange le plus et c’est souvent ce qu’on aura le plus souvent besoin de travailler, à tout moment, je peux bien sûr relever le bassin pour soulager un peu la position, me repositionner, une fois que j’ai trouvé ma position confortable, je déplie mes jambes et passer du temps dans cette position.

Pour sortir de là position, il y a un ordre précis à suivre, donc je vais replier mes jambes, je vais d’abord lever mon bassin, je vais venir mettre mes mains sous ma tête pour ne pas à avoir à forcer, ce  qui va me permettre d’en rouler et d’aller m'asseoir. De là, je vais aller travailler la contre-pause, donc j’ai les jambes pliées mais pas trop rapprochées de moi, je vais allé passer mes bras sous mes jambes et je vais me saisir comme ça, on peut se saisir comme ça, mais moi j’aime bien attraper mon propre poignet, et de là je vais me suspendre, à mes bras, donc je vais laisser mon dos ici s’arrondir un petit peu, rentrer ma tête, et m’étirer mais juste quelque secondes, histoire de se détendre les muscles. Parce que des fois, quand on fait un étirement dans un sens cela peut se spasmer un petit peu les muscles ici intervertébraux et donc d’avoir une contre-pause derrière cela va permettre d’éviter ce spasme.

Au niveau du temps à passer dans la position ce que je recommande c’est 2 minutes, donc moi j’utilise mon gymboss et je le regle sur 2 minutes, on peut le faire plusieurs fois dans la journée, parce que si on passe toute sa journée à se tenir mal, 2 minutes à essayer de contrecarrer une journée entière, ce ne sera rarement suffisant, donc bien sûr ce qui sera important aussi c’est de se tenir correctement tout au long de la journée et d’améliorer sa posture et cela va venir aider davantage, si toute la journée on se tient mal et qu’on fait 2 minutes d’exercice ça ne va pas produire de miracle, donc essayer de prendre conscience de cette position et l’améliorer avec la technique que l’on vient de voir.

Maintenant on va voir une version un petit peu plus avancée, je vais utiliser 2 autres matériels supplémentaires, le premier c’est la sangle pratique qui va me permettre d’accrocher l’élastique, je vais utiliser mon pied de radiateur, mais on peut le fixer également sur une porte.

Donc avec une porte, j’utilise la petite partie caoutchouté j’ouvre ma porte, je vais la mettre en bas, je vais fermer la porte, boum ensuite j’étire un petit peu dessus, pour que ce soit bien stable, et après j’ai juste à mettre mon élastique autours, faire la boucle, passer à l'intérieur comme ceci; et de là je vais pouvoir faire mon exercice, on peut bien-sûr utiliser la sangle aussi pour les exercices de tirages pour avoir un ancrage pratique quand on est chez sois ou en voyage…

Et un élastique, donc voilà, pas trop gros et pas besoin d’avoir une trop grosse résistance qui va me permettre de me tracter vers l’arrière et d’augmenter l’ouverture de la cage thoracique.

1er étape, je passe la partie la plus large caoutchoucté de la sangle pratique ici, je vais l’attraper et la passer à l'intérieur. Boum je tire dessus, une fois que j’ai ça, je vais aller, enrouler comme ceci mon élastique, sur la partie caoutchoucté qui permet de ne pas abimer l’élastique, et de là je vais passer l’élastique à l'intérieur, comme ceci, et bien le serrer pour que ce soit bien stable, donc là j’ai tendu la sangle et l’élastique de manière à que se ne soit pas trop loin du Bolster, on va dire à peu près à 30 CM, je vais me remettre en position, donc je vais suivre exactement les mêmes étapes, donc je vais mettre au contacte au niveau thoracique, je vais commencé par lever le bassin, aller poser la tête.

Là ce qui va changer c’est que je vais aller chercher l’élastique et l’attraper, remonter progressivement mes mains pour avoir un peu de tension, voilà, donc là ça me met en tension, et la première étape cela va être comme toute à l’heure, de descendre ses fesses au sol, et bien respirer, pour se relâcher. Une fois que je suis bien relâché, on va pouvoir passer à l’étape suivante qui est de déplier les jambes, je peux changer également comme j’avais dit la position de mon dos, soit vers le haut, soit plus vers le bas, et je peux si je veux redescendre un petit peu plus, voilà, reposer à nouveau la tête et les fesses, déplier, et me relâcher.

Pour sortir de la position, comme toute à l’heure je lâche l’élastique, je commence par monter le bassin je mets les mains sous la tête pour ne pas avoir d’effort, et je vais enrouler et je fais ma contre-pause.

Je me sens mieux, je respire mieux, en général c’est ce qui se passe après cet exercice.

Quelque petits points importants sur la méthode Stretch Therapy, la première c’est comme on a pu voir, mettre les mains sur la nuque, pour éviter quand on sors d’une position, de recréer des tensions, donc c’est vraiment une méthode toute en douceur. Si j’ai fait un étirement et que pour sortir de mon étirement, je contracte ce que je viens d’étirer, on va perdre les bénéfices de l’étirement que l’on vient de faire, donc ça c’était le premier concept, on essaie de sortir tout en douceur de sa position, 2eme concept un petit peu important c’est d’essayer d’aller respirer dans la zone qu’on étire. Par exemple, si là j’étire ma zone thoracique, quand je prends ma respiration, j’essaie mentalement, car physiquement c’est pas réellement ce qui se passe, mais mentalement, j’essaie vraiment de diriger ma respiration, donc à l’inspire et à l’expire dans la zone où je sens les tensions, cela va aider en général au relâchement.

J’espère que cette vidéo va t’aider et qu’elle t’as plu, si c’est le cas pense à me le dire en me laissant un petit j’aime, un commentaire, partager sur les réseaux sociaux, si tu cherches le matériels ou les outils que j’ai utilisés, ils sont dans la description et n’oublie pas, comme je dis toujours : “Celui qui croit savoir n’apprend plus alors garde l’esprit ouvert” !

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
WhatsApp
Email

Dans la boutique

Commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier