Aller au contenu

Wing Chun : Travail des Réflexes – Épisode 3

Wing Chun Drills : le chemin le plus court pour développer ses réflexes et sa coordination

Cover-Wing-Chun-Drills

Transcript pour ceux qui aiment lire

 

Salut et bienvenue sur Greggot.com !

On est à la troisième vidéo de la série sur améliorer ses réflexes en Wing Chun.

On monte un cran encore par rapport à la vidéo précédente en terme de difficulté. Comme je l’ai dit dans la vidéo précédente aussi, si tu n’as pas vu les deux premières vidéos, va d’abord les voir. Tu as les liens dans la description. Et ensuite reviens sur cette vidéo.

On va donc repartir de la situation de la vidéo numéro deux. On avait Quentin qui attaquait toujours avec un direct de l’avant puis crochet du côté qu’il voulait, et moi toujours j’avance au niveau du crochet. La difficulté maintenant : Il n’est pas obligé de commencer par un direct, il peut directement me faire un crochet. Pour moi c’est une des choses les plus difficiles, même si c’est très important. Ce n’est pas tellement difficile sur le plan technique mais sur le plan de la réaction.

C’est le travail de la distinction entre un direct et un crochet. Il peut y avoir des ratés, mais c’est en pratiquant régulièrement cet exercice là qu’on deviendra de plus en plus efficace et que l’on aura un haut pourcentage de réussite.

Donc on est en position et il fait ce qu’il veut. Là, la difficulté que j’ai est que j’ai envie d’avancer dès la première attaque donc parfois sur son direct j’avance et il y a le crochet qui arrive donc je suis un peu trop près. En réalité, si je ne me restreins pas, à son attaque sur le direct je vais m’avancer et tout de suite contrer. Il n’aura peut-être pas le temps de faire son crochet. Ce n’est pas grave mais ça reste une erreur quand même, il faut que j’arrive à me contrôler.

J’ai le réflexe dès qu’on m’attaque de rentrer dedans avec le Wing Chun, mais il faut parfois attendre son moment et vraiment saisir l’opportunité. Le crochet reste souvent une des meilleures opportunités pour rentrer, parce que c’est un mouvement plus large. Comme le Wing Chun est très linéaire, on sera plus court parce qu’on sera plus droit alors que l’autre va sur un cercle.

Maintenant on passe à la deuxième étape, c’est à dire qu’il faut essayer de travailler toutes les situations. On était donc en miroir et maintenant on va travailler la situation croisée. Il va m’attaquer avec son coup de poing avant toujours, et pourra me faire son crochet du même bras ou de l’autre bras. Il peut également m’attaquer en crochet d’un côté ou de l’autre. On travaille les réflexes et même temps on travaille aussi le sang-froid.

C’est aussi un concept important pour moi : Si on se trompe, il faut essayer de se rattraper. Si à l’entraînement on prend l’habitude de recommencer quand on se trompe, on ne pourra pas dire stop on recommence à quelqu’un qui nous attaque.

C’est pourquoi il faut prendre l’habitude de rattraper son erreur et de faire avec parce qu’on réagit comme on s’entraîne. Si on s’entraîne en se disant “j’ai raté donc je recommence”, le jour où on est coincé dans une situation où j’aurais vraiment peur qu’on m’attaque pour de vrai, je vais avoir cette habitude, je vais me figer et je ne vais pas réussir à rattraper mon erreur.

Il nous reste une dernière étape qui est en fait une double étape. Il y aura deux situations à bosser. La première on est en miroir. Tout à l’heure il pouvait m’attaquer en direct de l’avant puis crochet arrière ou crochet avant et il pouvait aussi m’attaquer en crochet arrière ou crochet avant dès la première attaque. On rajoute une dernière possibilité. Il peut m’attaquer en direct de l’arrière en premier et de là forcément faire un crochet avant ou arrière.

C’est une situation que l’on n’a pas travaillé vraiment puisqu’on n’a pas travaillé le direct de l’arrière en étant en miroir. Si ça pose une difficulté, on revient un peu en arrière en terme de difficulté et on travaille d’abord plusieurs répétitions fixes, en sachant ce qu’il va faire : direct de l’arrière, crochet avant par exemple, et après direct de l’arrière puis crochet du même bras, ce qui se fait moins souvent en combat mais ça peut arriver. Ça reste donc intéressant de le travailler. On travaille donc ces deux situations là et après on le fait en réflexe.

La deuxième situation à faire, c’est la même chose mais en croisé. Il peut m’attaquer de l’avant et de là enchaîner avec le crochet d’un côté ou de l’autre, il peut m’attaquer de l’arrière et enchaîner avec un crochet d’un côté ou de l’autre et il peut m’attaquer directement en crochet d’un côté ou de l’autre.

Moi je suis pareil, je suis comme tout le monde. Il y a des moments où j’ai des hésitations, je suis peut-être pas bien en appuis, etc. C’est un exercice qu’il faut faire régulièrement et moi je ne le fais pas assez régulièrement puisque je me trompe quand même quelques fois. Si on veut compliquer encore l’exercice, comme dans la vidéo précédente où j’en avais déjà parlé, on peut ensuite le faire en déplacement. L’autre peut changer de garde de manière libre.

Pour augmenter en difficulté l’autre peut introduire des feintes. On se rapprochera donc de situations du combat sportif. Même si on ne veut pas en faire, d’avoir des feintes, des hésitations et devoir comme je disais rattraper ses erreurs va nous permettre de progresser et d’améliorer nos réflexes.

C’est une méthode simple qui pour moi a beaucoup de sens. On a toujours l’impression quand on avance dans sa pratique qu’il faut augmenter le nombre de mouvements qu’on fait, trouver les choses les plus compliquées alors que revenir aux basiques et les mettre dans une situation proche de la réalité, c’est à dire en ne sachant pas ce qu’il va se passer et comment ça va se passer, c’est ça qui va faire progresser. C’est bien beau de savoir faire plein de gestes dans tous les sens et tout ça, si c’est pour ne pas savoir comment réagir quand on ne sait pas comment l’attaque va arriver, que ce ne sont pas des attaques bien propres, qu’il y a des hésitations, des appels, des feintes…

Ça ne sert pas à grand chose au final. Donc toujours essayer au bout d’un moment dans sa pratique de remettre les choses dans un contexte avec des notions d’inconnues pour tester où on en est réellement. C’est ça qui va réellement déterminer si on va faire la technique ou pas. Parce que savoir comment faire une belle technique, parfaite, quand on sait que l’attaque va arriver, c’est relativement facile. Il suffit de bien répéter mais il n’y a pas du tout de difficulté de réflexe. C’est quand on ne sait pas d’où ça va arriver qu’on se rend compte que tout à compte le bras ne se tend plus, qu’on est en retard…

Même moi qui ait pourtant l’habitude de faire les bloquages réflexes simultanés il y a toujours eu un moment où j’ai bloqué et j’ai contré après. C’est mieux que rien. Bloquer et contrer c’est mieux que de le prendre. Mais l’idéal c’est le bloquage et le contre simultanés. Je n’ai pas réussi à atteindre mon idéal à chaque fois, ce qui veut dire qu’il faut que je retravaille encore sur cet exercice là. Ça prouve qu’à tout moment de sa pratique, que ce soit au début ou beaucoup plus loin comme moi qui ait plus de 24 ans de Wing Chun, et bien j’ai encore besoin d’entretenir et d’améliorer mes réflexes parce que sinon je le perds.

J’espère que t’as aimé cette vidéo, si c’est le cas pense bien sûr à cliquer sur j’aime, laisser un commentaire et partager sur les réseaux sociaux.

Et comme je dis toujours : “Celui qui croit savoir n’apprends plus”, alors garde l’esprit ouvert !

Rejoins ma newsletter privée !

Découvre nos programmes phares, la bonne manière de commencer sans prise de tête !

Développe le jeu de jambes dont tu as toujours rêvé en un temps record. Programme sans matériel et accessible pour tous les niveaux.

Développe une belle boxe, technique et efficace, travail un physique athlétique avec une coordination au top, et  des conseils nutrition.

Le programme au sac de frappe qui fait VRAIMENT du bien. Tout pour se défouler et se sentir bien facilement et rapidement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Rejoins ma newsletter privée !

0
    0
    Ton Panier
    Ton panier est vide