COMMENT SE DÉFENDRE DANS LA RUE EN CAS D’EMBROUILLE

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
WhatsApp
Email

Dans cette vidéo j'explique le problème que j'ai remarqué avec la majorité des vidéos de Self Défense que l'on peut voir sur internet.

Le sujet de la vidéo est donc comment se défendre dans la rue en cas d'embrouille et non pas d'agression parce que mon humble avis est que l'on ne peut pas se défendre dans la majorité des cas d'agressions.

Si l'on observe ce qui se passe réellement, en général on retrouve au moins un de ses deux éléments qui rend toute défense difficile:

👉 Attaques surprises
👉 Infériorité numérique des victimes

La meilleure défense n'est pas l'attaque comme on dit souvent mais plutôt l'anticipation, l'observation de son environnement. Cela ne veut pas dire devenir parano mais plutôt savoir reconnaître les situations où le niveau de vigilance doit monter.

💎 FORMATION MAD SELF DEFENSE

💥 Voici une playlist vers des vidéos pour étayer mes propos:

⚡ LAISSE MOI UN COMMENTAIRE & PENSE à PARTAGER ⚡

Et comme je dis toujours : “Celui qui croit savoir n’apprend plus”, alors garde l’esprit ouvert !

Progresser-Visite-Boutique-Greggot

Transcript (pour ceux qui aiment lire)

Est-ce que tu sais comment te défendre dans la rue en cas d’embrouille ?

Avant de commencer la vidéo, si tu es passionné d’arts martiaux, de sports de combat et de self défense et que tu n’es pas encore abonné à cette chaîne, pense à le faire tout de suite !

“-Et qu’est ce qui t’arrives là ?

-Désolé j’étais sur mon téléphone et je ne vous ai pas vu !

-Tu ne m’as pas vu ?

-Non…non…!”

Salut, bienvenue sur Greggot.com, dans cette vidéo on va parler de situation d’embrouille, et je fais bien une distinction avec les agressions, pourquoi ?

Parce que quand on regarde comment se passe une agression aujourd’hui, il y a plein de vidéos sur YouTube, je mettrais des liens dans la description, on voit donc en général que les agressions, c’est par surprise et donc par définition on ne pas y faire grand-chose, souvent ce sont des arrachés de téléphones à la volée, des groupes de personnes qui attaquent sur une seule personne, donc il vaut mieux coopérer, d’une manière générale qu’essayer de se défendre. On peut entendre des témoignages dans les vidéos de personnes qui ont voulu se défendre, et cela se termine en général assez mal pour elle…

Donc moi la situation que je voulais plutôt présenter c’est l’embrouille, donc il y a plusieurs possibilités, cela peut être notamment un accident de la route, ou quelqu’un qui a refusé une priorité, les deux sortent de leurs voitures il s’engueule, il y en a un qui s’énerve qui envoie une grosse patate à l’autre. Là on a fait avec mon élève Quentin, une autre situation ou moi je suis absorbé par mon téléphone, et puis on se bouscule, puis voilà il y en a un qui n’a pas passé une bonne journée et qui s’énerve.

Donc voilà, cela va plutôt être une situation d’embrouille, parce que je ne crois pas à la majorité des situations qui sont présenté dans les vidéos de self défense, où on voit quelqu’un qui arrive et qui commence à discuter et tout ça, pour réellement agresser, cela ne se passe plus du tout comme ça depuis très longtemps, donc pour moi cela ne me paraît pas cohérent si dès le départ la situation elle est faussé, tout ce qui va suivre derrière pour moi c’est faussé également.

Là je suis sur mon téléphone et je fais exactement ce qu’il ne faut pas, j’ai la tête baissée, je suis absorbé par mon téléphone et je n’ai pas du tout conscience de mon environnement. Et puis forcément au bout d’un moment je croise quelqu’un et on se bouscule sans faire exprès, moi tout de suite je m’excuse mais lui, il a passé peut-être une mauvaise journée, et donc il est énervé pour n’importe quelle raison, parce qu’il vient de s’engueuler avec sa copine avant d’arriver, je vois tout de suite, il commence à être agressif donc je range mon téléphone, mais je garde une main ici. S’il me pousse, tout de suite je garde mes mains levées, je ne me mets pas en garde, j’ai juste les mains levées et je sais que la plupart du temps, c’est un crochet qui va arriver, le fait qu’il ait son pied gauche devant, cela m’indique que ça va être sans doute un crochet de la droite, car on aime mieux frapper avec le bras qui est derrière. Donc je suis prêt à voir ça, arriver, quand ça arrive je vais protéger ma tête et descendre. La protection est là au cas où j’évalue mal la distance, mais en réalité l’objectif c’est d’éviter l’attaque, je lève en mettant mes mains derrière et je serre mes coudes pour bien me protéger. Donc là comme ceci, je descends, et là tout de suite je sors ma tête, je viens faire le tour de sa tête. Le bras au-dessus et l’autre va passer en dessous. Je le prends en “Gable Grip” qu’on appelle en Lutte, paume contre paume sans les pouces, je serre, et là je vais le ramener à moi en reculant et je vais coller ma tête comme ceci, je le mets en déséquilibre, là je vais pouvoir facilement l’amener au sol, ou tourner dans un sens, je vais essayer de le mettre sur le côté.

Mon objectif principal, là je ne le fais pas pour ne pas salir Quentin, est de pouvoir maîtriser la situation sans créer de dégât, sans avoir à frapper la personne, parce que comme je l’ai souvent dit, si par exemple on a une embrouille qui se passe dans son quartier, c’est quelqu’un que l’on est amené peut-être à recroiser, et donc il ne va pas vouloir nous chercher avec ses potes, pour nous défoncer la gueule si on l’a amoché, alors qu’on aurait pu simplement s’en aller. Moi c’est la technique que je préfère en général, c’est me rapprocher pour éviter de prendre des coups, réduire la distance, c’est ce qu’on voit si on regarde l’UFC souvent, quand il y a quelqu’un qui est sonné, il va essayer de s’accrocher à l’autre, le temps de récupérer et pour l'empêcher de mettre des coups.

Si ce n’est pas quelque chose qui nous correspond, ce n’est pas un réflexe naturel, on a d’autre solution, une fois qu’il m’a poussé, je vois qu’il est agressif, je peux simplement essayer de maintenir une certaine distance et là je vais utiliser plutôt une technique issue du Wing Chun, qui s’appelle “Bil Sao”.

Donc j’ai mes mains levées quand il va m’envoyer le crochet, je vais aller tendre mon bras et me protéger comme ceci, si je ne veux pas aller au contact, je vais simplement reculer constamment. Il va m’attaquer, je vais protéger et m’en aller et tout de suite revenir, voilà.

Au bout d’un moment je vais essayer de me cacher derrière quelque chose, aller chercher l’assistance de quelqu’un, me réfugier dans un commerce, essayer de partir en courant, cela va dépendre de la situation, il y a plein plein de scénario qui sont possible, mais cela peut être une solution pour les gens qui ont peur de se rapprocher.

On peut aussi mettre des percussions, moi ce n’ai pas ce que je recommande, mais par exemple en Wing Chun, quand il va me faire ça, je suis là, je peux venir percuter directement, soit une paume, soit un coup à la gorge, je peux sinon me protéger, shooter dans les parties et essayer de m’en aller, j’ai plein de possibilité, mais encore une fois, moi je préfère ne pas abîmer l’autre, toujours au cas où je vais recroiser la personne, cela évite d’avoir un conflit qui va durer dans le temps.

Il y a des années j’étais vraiment moi aussi dans la self défense où il fallait détruire son agresseur, mais j’ai vraiment changé d’avis sur ça parce que moi aujourd’hui, le meilleur moyen de prendre des coups c’est de prendre le risque d’en prendre en fait, et donc c’est de commencer à s’engager dans une bagarre dans la rue. Donc la priorité c’est toujours la fuites et désamorcer la situation le plus possible par le langage et ensuite, bah si on a plus le choix cela va être de se défendre, mais pas forcément de percuter l’autre. Je sais que c’est une vision qui n’est pas partagé par tout le monde et que j’ai plusieurs expert de self défense qui ne trouve pas ça bien et que c’est une approche de lâche et tout ça, mais cela n’engage que moi et je pense que c’est aussi une question de tempérament, j’ai évolué dans mon tempérament, je suis moins un petit peu tête brûlé qu'à une époque et je pense surtout à mon intégrité physique et à m’en sortir sans me faire blesser, sans prendre de risque, donc voilà moi c’est quelque chose qui me correspond bien et je pense que cela correspond à pas mal de personne aussi, mais libre à chacun de ne pas être d’accord.

Tu peux me laisser des commentaires, ci-dessous mais dans le respect, pas d’insultes. Si tu as quelque chose à me dire, dit le de manière construite et argumenté, sinon cela ne m'intéressera pas.

‘’ Et comme je dis toujours, celui qui croit savoir n’apprend plus, alors garde l’esprit ouvert !’

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
WhatsApp
Email

Dans la boutique

Commentaires

Cet article a 1 commentaire

  1. Bonjour greggot, tout à fait d’accord avec toi, il ne sert à rien de mettre de l’intensité dans un combat qui à l’origine ne le nécessite pas, de même ton approche est ce que l’on appelle dans mon corps de métier, la réponse graduée, c’est à dire que chaque moment d’intensité au cours d’un combat correspond une posture, dans le cadre normal, l’intensité la plus ultime est soit la fuite, soit le dessus sur son adversaire ce qui est rarement le cas dans les agressions de rue, ou un groupe d’individus mal intentionnés est souvent mené par un meneur et surtout il ne faut pas oublier que dans la rue, pas de règle, pas d’arbitre, pas de limite donc tout est permis même l’impensable c’est à dire être sérieusement blessé, se retrouvé handicapé, voir perdre la vie, des fois pour un téléphone aussi onéreux soit il ne vaut que l’on perde la vie pour lui. Un propos que j’ai bien aimé, l’environnement et en cas d’agression essayer de visualiser la vidéoprotection urbaine, très utile en cas d’agression, surtout si on connait parfaitement son trajet. Bonne continuation er merci pour ton approche réaliste de l’insécurité quotidienne.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Ne rate pas le FK FIGHT CAMP 2018, un événement unique pour exploser ses connaissancesEN SAVOIR PLUS
+ +
×

Panier