TUTO KICK BOXING: ESQUIVER & CONTRER UN LOW KICK | #COMBOCARDIO

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
WhatsApp
Email

Dans cette vidéo, je te montre 3 possibilités pour esquiver et contrer un low kick pour les sports de combat comme le Kick Boxing, Muay Thaï, MMA et la plupart des styles de percussions.

L'avantage de l'esquive sur un low kick est d'une part d'éviter de se faire mal en bloquant et d'autre part, de créer de meilleures opportunités de contres car l'adversaire aura plus de mal à se replacer ou enchaîner en frappant dans le vide.

Cover-Low-Kick-Expert-Tablet-V2

⚡ LAISSE MOI UN COMMENTAIRE & PENSE à PARTAGER ⚡

Et comme je dis toujours : “Celui qui croit savoir n’apprend plus”, alors garde l’esprit ouvert !

Progresser-Visite-Boutique-Greggot

Transcript pour ceux qui aiment lire

Est-ce que tu sais comment esquiver et contrer un low kick ?

Avant de commencer la vidéo si tu es passionné comme moi d’arts martiaux et de sports de combats et que tu n’es pas abonné encore à cette chaîne, pense à le faire !

Dans les sports de combats, le low kick est un coup de pieds très courant, donc il faut savoir bien défendre, on peut évidemment le bloquer, mais souvent ça va demander de s’être renforcé un minimum les tibias, d’avoir l’habitude de recevoir des impacts, mais ce qu’on va voir aujourd’hui, c’est des esquives, comment esquiver le low kick et différents type de contres qui vont correspondre soit à différentes possibilités pour simplement avoir de la diversité et ne pas être prévisible dans ses réactions ou aussi, à différentes directions de l’adversaire et différents timings, parce que quand on fait son low kick, quand l’autre va réussir à l’esquiver, on ne va pas toujours arriver de la même manière, la jambe elle va se poser parfois devant, parfois derrière, on va se retrouver de près, plus ou moins loin, donc il y a plusieurs paramètres à prendre en compte, donc c’est pour ça que l’on va voir un éventail de possibilités.

Le mouvement de l’esquive pour commencer, donc je suis dans ma garde, la première chose ça va être d’imaginer que la personne vienne m’attaquer cette jambe-là, je vais retirer cette jambe en tendant ma jambe.

Pourquoi je vais tendre ma jambe ?

Parce que si je ramène uniquement ma jambe là et je garde ma jambe pliée, là on voit que mon genou il est en avant, et le simple fait de faire ça, cela va me permettre de créer 20 à 30 cm de plus. D’accord ?

Donc si je suis comme ça, là souvent je vais me prendre le low kick sur le genou, le simple fait de tendre, et donc souvent ce que l’on va faire, c’est qu’on va tendre en mettant les fesses un petit peu vers l’arrière comme ça, donc ça va me permettre de plus facilement faire passer le coup de pied, si c’est une attaque très en profondeur, je peux commencer par reculer par mettre d’abord ma jambe arrière et ensuite retirer ma jambe avant comme ceci, ça c’est une possibilité.

Voici quelques erreurs sur ce mouvement :

Donc souvent il y en a ce qui vont faire c’est que soit ils vont aller mettre leur jambe beaucoup trop loin derrière, d’accord, donc ils sont comme ça, et la jambe elle va super loin derrière, ce qui fait que l’on revient moins rapidement ce n’est pas intéressant, et l’autre chose c’est aussi le changement d’orientation des hanches, c’est à dire qu’ils vont reculer la jambe, mais ils vont avoir les jambes qui vont tourner dans l’autre direction. Mes hanches elles sont par là-bas, je vais retirer ma jambe, mais mes hanches elles restent dans la même direction comme ceci.        Donc ne pas faire ça, car sinon on va mettre trop de temps aussi à revenir pour faire le contre.

Maintenant qu’on a vu le mouvement d’esquive on va voir un premier contre, donc je suis en garde, je me mets relativement près de manière à avoir une distance de poing, je fais mon esquive, je reviens dans ma position et je vais tout de suite contrer avec un cross crochet et ensuite un middle. Donc je suis là, ça fait : un, deux…

Encore en garde, retrait, hop, hop et le coup de pied. Je retire ma jambe, je reviens tout de suite avec mon cross, mon crochet, là en fonction de la distance, je peux avoir besoin de faire un petit pas vers l'extérieur, boum pour envoyer mon coup de pied de la jambe arrière, une dernière fois, un, boum, boum et un, ici, un, boum, boum et un.

Deuxième possibilité maintenant, au lieu de remiser en poings, on va remiser en jambes, donc je suis face à mon adversaire, il vient attaquer ma jambe avant en low kick, je fais mon retrait, je reviens de ma position et je mets un low kick rapproché. J’en parlais dans ma formation “Low Kick Expert”, on peut utiliser le low kick sans pivot, pour être dans une distance très rapprochée et quand même faire mal avec son low kick. Donc je suis ici, un, deux, je repose je repars en cross, crochet et je remets mon middle, donc je retrouve exactement le même enchaînement que sur la première possibilité, sauf qu’on a d’abord le low kick en premier contre, mais sinon après la suite est exactement la même.

Retrait, retour, low kick reprise d’appui, cross, crochet, décalage, middle. Encore, un, deux, trois, quatre, cinq.

Encore une fois, un, deux, trois, quatre, cinq

Troisième possibilité, remise en jambe mais de l’autre côté, donc c’est un petit peu plus dur techniquement, je suis en garde, je fais toujours mon esquive de la jambe avant, cette fois au lieu de ramener cette jambe pour retrouver ma position de départ, je vais changer, je vais avancer l’autre jambe et frapper en low kick de la jambe avant cette fois.

Donc je suis là, un, deux, ça c’est la première étape, retrait, remise, retrait, j’avance ici en ouvrant un peu, boum et je mets mon low kick, encore une fois, un, deux, et ensuite on va retrouver le même enchaînement depuis le début, donc j’ai fait mon retrait, j’ai avancé ma jambe arrière, j’ai frappé, je me retrouve cross, crochet et middle de la jambe arrière, donc ça donne ça, un, deux, trois, quatre, cinq.

On est ici, un, deux, trois, quatre, et cinq, encore une fois, bien ré-avancer la jambe arrière, ok, donc ici, là, boum, boum. Et je reviens dans ma position

Quelques précisions maintenant sur comment bosser ces enchaînements, donc moi ce que je recommande, c’est, si dans un premier temps c’est quelque chose que l’on ne maîtrise pas complètement, on va faire des répétitions au sac, on va faire autant de répétitions nécessaires pour se sentir à l’aise sur le mouvement et ensuite on va faire des rounds de 2 ou 3 minutes, comme ça on travaille à la fois sa technique et son cardio, on peut mettre du rythme de l’intensité, de la puissance sur le sac et voir s’il on arrive à maintenir un bon niveau technique malgré la fatigue, ça peut être simplement un round de chaque possibilité que l’on vient de voir. Si c’est sur une plus grosse séance, on peut faire 2 ou 3 rounds par possibilité, si on fait 3 rounds on avait 3 possibilités, on se retrouve sur 9 rounds de 2 ou 3 minutes, on peut prendre bien sûr, 1 minute de repos entre chaque round, tout ça va dépendre de son objectif, de sa condition physique, de son niveau de forme, mais voilà, je trouve que c’est un excellent moyen d’allier à la fois travail cardio et travaille technique.

On est sur Internet, pour moi le seul moyen de savoir si tu as aimé la vidéo c’est que tu me le dises, donc pense à cliquer sur j’aime, laisser un petit commentaire et partager sur les réseaux sociaux.

Et comme je dis toujours : “Celui qui croit savoir n’apprend plus alors garde l’esprit ouvert !”

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
WhatsApp
Email

Dans la boutique

Commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier